logo
Un outil de mind mapping multi-plateforme polyvalent.
appstore
Obtenir de l'App Store
Obtenir
logo
Un outil de mind mapping multi-plateforme polyvalent.
appstore
Obtenir de l'App Store
Obtenir

Symboles et Notations du Diagramme ER

> Symboles des diagrammes ER > Symboles et Notations du Diagramme ER
Edraw
Posté par Daniel | 10/21/2021

Vous êtes nouveau dans les diagrammes ER et vous avez besoin d'un guide rapide sur les principes de base ? Ne vous inquiétez pas, nous avons tout prévu. Ce guide a pour but de vous aider à répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser concernant Symboles et Notations du Diagramme ER.

Vous trouverez ci-dessous des symboles de diagramme ER prédéfinis dans Edraw.Logiciel de diagramme ER incluant entité, entité faible, relation forte, relation faible, attribut, attribut dérivé, contrainte et participation, etc.

Il existe plusieurs notations de diagrammes ER qui ne diffèrent que très peu. Nous allons aujourd'hui les évoquer brièvement, de même que leurs styles de notation.

Symboles ERD de Chen

Peter Chenest à l'origine de la création de la notation ERD. Il a été l'une des premières personnes à utiliser la notation ERD dans la conception de bases de données.

Notation de Chen

Notation de Chen

L'un des principaux symboles d'undiagrammes ERest l'entité. Pour en savoir plus, continuez la lecture

Symboles d'entités ERD

Une entité est quelque chose présent dans une organisation ou institut et qui doit être représenté dans la base de données. Il s'agit principalement de noms tels que client, lieu, concept, événement ou personne. Ils sont indispensables à la représentation de données. Ces entités sont composées d'attributs qui, à leur tour, représentent l'entité.

Exemples d'entités

Emplacement : Lorsqu'il est présenté comme une entité, l'emplacement peut être dénoté comme magasin, boutique, usine, etc.

Personne : Sa désignation dépend de la base de donnée. S'il s'agit d'un hôpital, cela peut être un patient, un médecin ou une infirmière. S'il s'agit d'une bibliothèque, cela peut être le libraire, des élèves, des employés, etc.

Catégories d'entités

Il existe trois types d'entités, dont nous allons brièvement parler, ainsi que de leurs symboles.

Symboles
Description
Entité forte
Entité forte

Les entités fortes sont aussi appelées entités parents, les entités faibles peuvent parfois s'appuyer sur elles. Elles possèdent en outre des clés primaires qui les distinguent des autres catégories.

Entité faible
Entité faible

La deuxième catégorie est celle des entités faibles. Elles perdent leur sens et clé primaire s'il n'existe pas d'entité parent.

Entité associative
Entité associative

Elles associent différents types d'entités selon plusieurs cas. Elles contiennent également les attributs déterminant la relation entre ces types.

Qu'est-ce qu'un ensemble d'entités ?

Un ensemble d'entités, en termes plus simples, est un groupe d'entités similaires. Elles peuvent partager des valeurs identiques et avoir des attributs de même nature.

Il se peut que certaines personnes ne sachent pas comment se servir d'un connecteur pour relier des symboles d'entités. En fait, c'est très facile. Vous pouvez déplacer le connecteur vers la forme et constaterez beaucoup de marques vertes. Lorsque la marque rouge apparaît, cela signifie que les deux se sont connectés.

Connecter l'entité

Symboles d'attributs ERD

Le symbole d'attribut est la deuxième étape de la création d'un diagramme ER. Il s'agit d'une composante essentielle de l'ensemble du processus.

Un attribut est une caractéristique liée à l'entité. Ces caractéristiques sont utilisées pour comprendre la base de données de manière plus approfondie et détaillée.

Exemples d'attributs

Étudiant : Pour mieux comprendre, une entité peut être un étudiant. Les attributs pour un étudiant pourraient être le nom, la classe, son ID. Ils décrivent le type de données collectées sur l'étudiant.

Classe : Maintenant, une classe peut avoir des attributs tels que la matière, le temps, le lieu, la durée et la capacité. Ceux-ci décriraient la classe.

Catégories d'attributs

Tout comme les entités, les attributs sont également divisés en différentes catégories. Elles sont les suivantes.

Symboles
Description
Attribut simple
Attribut simple

Les Attributs Simples peuvent aussi représenter une seule valeur. Ils peuvent présenter une relation de un à plusieurs ou de plusieurs à plusieurs.

Attribut dérivé
Entité faible

Ces attributs, parfois, n'existent pas dans la base de données, mais leurs valeurs peuvent être dérivées d'attributs préexistants. L'âge, l'expérience professionnelle et la durée des études peuvent être dérivés d'attributs quantitatifs.

Attribut à valeurs multiples
Attribut à valeurs multiples

Les attributs à valeurs multiples, comme leur nom l'indique, peuvent avoir plusieurs valeurs. Par exemple, les adresses électroniques, les numéros de téléphone, etc.

Symboles de relation ERD

Une relation résulte en l'association entre deux entités. Les verbes ou les phrases verbales le montrent le plus souvent.

Exemples de relations

Si l'une des entités est un étudiant et l'autre une classe. La relation entre eux serait " l'étude ". A l'instar de l'élève qui étudie au sein d'une classe.

Catégories de relations

La relation comporte également différentes catégories pour montrer la force de l'association entre deux entités. Les catégories sont les suivantes.

Symboles
Description
Relation forte
Relation forte

Une relation forte montre un lien direct entre deux entités.

Relation faible
Relation faible

Une relation faible existe entre une entité faible et l'entité mère.

Notation en patte d'oie

Gordon Everest est à l'origine de la notation en patte d'oie décrit en 1976 dans un article qu'il a écrit pour la 5e conférence sur l'informatique. L'idée de base était d'utiliser la notation de la flèche inversée, mais Gordon s'en est tenu à la notation en patte d'oie. Les symboles utilisés pour cette notation sont :

Notation en patte d'oie

Table des symboles ERD

Une table est une autre façon de représenter les entités. Ils sont une composante essentielle des diagrammes physiques d'ER. La table se compose de l'entité, et des différents attributs qui lui sont liés. Ils sont également appelés champs dans le diagramme physique ER.

Que sont les clés ?

Les clés sont utilisées pour classer les différents attributs. Le but des tables est de rendre le diagramme ER plus efficace et structuré. Les clés servent à relier les tables entre elles dans une base de données. Il existe deux types de clés.

Les clés primaires sont des attributs uniques à une table et ne s'identifient qu'à une seule entité.

Les clés étrangères sont créées lorsqu'un attribut est lié à une autre entité dans une relation d'un à un ou d'un à plusieurs.

Cardinalité ERD

La Cardinalité est le nombre maximal de fois qu'une entité peut se rapporter à l'instance d'une autre entité ou à un ensemble d'entités. L'Ordinalité est le temps minimal pendant lequel une entité peut se rapporter à l'instance d'une autre entité ou d'un ensemble d'entités. En général, dans les diagrammes ER, ces termes sont utilisés dans le cadre de la cardinalité elle-même.

Les contraintes de cardinalité se situent dans les limites des nombres maximal et minimal pertinents pour une relation.

La cardinalité est représentée par des lignes ayant des styles différents en fonction du type de cardinalité.

Cardinalité dans une notation en patte d'oie

  • Un à un : Dans ce cas, l'entité d'origine a une association un à un avec l'autre entité. C'est aussi un exemple de relation un à un.
  • Plusieurs : Dans cette catégorie, l'entité cible peut être liée plusieurs fois à l'entité d'origine. Cela montre aussi une relation de type un à plusieurs.
  • Un et seulement un : Dans cette notation de cardinalité, l'entité d'origine n'a qu'une seule entité liée à une autre entité.
  • Une ou plusieurs : Dans ce scénario, l'origine peut avoir une ou plusieurs entités liées à l'autre ensemble d'entités.

Notation UML

UML est connu pour documenter, visualiser et spécifier les composants de systèmes qu'ils soient logiciels ou non. Comme l'UML compte de nombreux diagrammes, il se divise en deux parties, l'une représentant le comportement et l'autre les informations structurelles.

Notation UML

Symboles
Description
Rapport de composition
Rapport de composition

Elle a été nommée relation d'association de composition en UML 1.4, représente les relations entre parties entières et est une forme d'agrégation. Une relation de composition spécifie que la durée de vie du classificateur partiel dépend de la durée de vie du classificateur entier.

Relation d'héritage
Relation d'héritage

Il aide les gens à communiquer sur la structure et l'héritage d'un modèle objet. Les relations d'héritage organisent les classes en hiérarchies de généralisation-spécialisation (superclasse-sous-classe) ; elles fournissent un mécanisme de réutilisation de base pour le partage des attributs et des opérations.

Relation de dépendance
Relation de dépendance

Il s'agit d'une relation dans laquelle un élément, le client, utilise ou dépend d'un autre élément, le fournisseur.

Relation d'association
Relation d'association

Il s'agit d'une relation entre deux classificateurs, tels que des classes ou des cas d'utilisation, décrivant les raisons de cette relation et les règles qui la régissent.

Autres types de notations ERD

1) Notation de Barker

UML est connu pour documenter, visualiser et spécifier les composants de systèmes qu'ils soient logiciels ou non. Comme l'UML compte de nombreux diagrammes, il se divise en deux parties, l'une représentant le comportement et l'autre les informations structurelles.

Notation de Barker

2) Notation de Bachman

Charles Bachman est à l'origine de la création de cette notation. Il était informaticien et a développé la notation Chen pour en faire un autre ensemble de notations. Il a également été l'un des pionniers dans le domaine des bases de données.

Les notations sont les suivantes.

Notation de Bachman

3) Notation IDEF1X

Elle est connue sous le nom de définition d'intégration pour la modélisation de l'information. Dans les années 1970, l'US Air Force avait besoin de modèles de données sémantiques. Cela a donné naissance aux programmes ICAM qui ont ensuite évolué vers IDEF1X. Cette syntaxe permet de créer des bases de données relationnelles.

Notation IDEF1X

4) Notation Min-Max/Notation ISO

Jean Raymond Abrial a introduit la Notation Min-Max en 1974. Il s'est servi de cette méthode pour contester les limites de la notation Chen en matière de minimum et de maximum. Cela fait également partie des modèles de bases de données sémantiques.

Voici les autres notations et symboles ER qui sont utilisés.

Notation Min-Max/Notation ISO

Symboles de relation d'objet

Symboles de relation d'objet

L'image suivante représente les symboles de relation entre objets, notamment entité, relation, vue, parent vers catégorie, catégorie vers enfant, héritage de table, type, héritage de type et connecteur dynamique.

Le type de relation créée dépend de la façon dont les objets liés sont définis.

L'héritage de type est une propriété supplémentaire offerte par la hiérarchie au sein des données complexes structurées.

Type et héritage de type

Symboles Express-G

Symboles Express-G

Symboles
Description
Entité
Entité

Dans une base de données, l'on peut enregistrer une entité comme une personne, un lieu ou un objet.

Type défini
Type défini

Le type défini est le type de données le plus important dans Express-G.

Sélectionnez le type
Sélectionnez le type

Le type de sélection définit un choix ou une alternative entre différentes options. Les plus couramment utilisés sont les sélections entre différents types d'entités.

Structure en arbre
Structure en arbre

L'arborescence est une structure dans laquelle on trouve des ramifications ou des subdivisions successives.

Schéma
Schéma

Le schéma est un moyen de regrouper des objets tels que des tables, des vues, des procédures stockées, etc.

Référence de page
Référence de page

La référence de page est une référence à l'instanciation d'une page.

Symboles ERD de Martin

Symboles ERD de Martin

Symboles
Description
Entité de données
Entité de données

L'entité de données est un objet, un événement ou un phénomène dont les données sont stockées dans une base de données.

Élément de données
Élément de données

L'élément de données est une unité de données contenue dans un dossier, décrivant un attribut particulier. Il nécessite un ou plusieurs bits, octets ou mots pour représenter une entité.

Connexion
Connexion

La connexion consiste à mettre en place des ressources afin qu'un objet particulier, tel qu'une base de données ou un fichier, puisse être lu ou écrit.

Événement
Événement

Les événements ayant des couleurs spécifiques représentent des événements différents.

Symboles du diagramme ORM

Symboles du diagramme ORM

Symboles
Description
Entité
Entité

Dans une base de données, l'on peut enregistrer une entité comme une personne, un lieu ou un objet.

Unaire
Unaire

Unaire signifie consistant en/ impliquant un seul composant/élément.

Ternaire
Ternaire

Ternaire signifie "composé de trois éléments".

Annotation d'index
Annotation d'index

L'annotation Index définit un index pour la classe dans son ensemble (généralement un index composite).

Vous pouvez regarder le tutoriel vidéo ci-dessous et découvrir plus en détail comment réaliser un diagramme ER avec EdrawMax !

Utilisation d'EdrawMax pour la création de diagrammes ER

De nombreux symboles de diagramme ER prédéfinis sont fournis au format vectoriel, notamment entité, utilisateur, relation, attribut, agrégation, connecteur de ligne, etc. Personnalisables et de haute qualité, ces symboles vous aideront à réaliser des diagrammes ER professionnels en quelques minutes.

Si vous devez créer un diagramme ER pour documenter une base de données, l'utilisation de symboles et d'icônes préétablis vous facilitera grandement la tâche. Cette page rassemble de nombreux symboles utiles qui sont souvent employés dans les diagrammes ER, ERD de Chen, diagramme Express-G, diagramme ORM, ERD de Martin et diagramme de modèle de base de données.

Pour créer des diagrammes ER, Il est préférable d'utiliser des outils de création appropriés et puissants. L'un de ces outils est EdrawMax. Très efficace, c'est l'un des meilleurs pour créer des diagrammes ER.

Il est donc temps de le télécharger et d'utiliser ses fonctionnalités entièrement gratuites pour mener à bien votre travail !

Plus de symboles

Symboles d'organigramme et leur utilisation

Symboles de schémas de circuits

Légende des symboles d'un diagramme UML

Légende des symboles du diagramme ER

Icônes AWS

Commencez! Vous allez adorer ce logiciel de diagramme facile à utiliser.

EdrawMax est parfait non seulement pour les organigrammes professionnels prospectifs, organigrammes, cartes mentales, mais aussi des schémas de réseau, plans architecture, workflows, conceptions de mode, diagrammes UML, schémas électriques, illustration de la science, graphiques et tableaux... et qui est juste le commencement!